Version imprimable
Guide vert de Genève

Convention de Ramsar

Convention de Ramsar sur les zones humides
Secrétariat de la Convention de Ramsar
28 rue Mauverney
CH-1196 Gland (Vaud)
Tel: 
(+41 22) 999 01 70
Fax: 
(+41 22) 999 01 69
Courriel: 
Contact: 

Edmund Jennings Email:  jennings@ramsar.org

Description

La Convention sur les zones humides, signée à Ramsar, en Iran, est un traité intergouvernemental qui sert de cadre d’action nationale et de coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides, qui comprennent les rivières et les lacs, les lagunes côtières, les mangroves, les tourbières et les récifs coralliens, mais aussi les bassins de pisciculture ou d’élevage de crevettes, les étangs agricoles, les terres irriguées, les marais salants, les réservoirs, les gravières, les champs d’épandage et les canaux. Quelque 2,200 sites, soit 215 millions d’hectares, avaient été inscrits par ses 169 Etats membres sur la Liste de Ramsar des zones humides d’importance internationale en août 2016.

Type d'organisation: 
Organisations intergouvernementales
Création: 
1971
Effectifs: 
23 personnes
Chef/directeur: 
Secrétaire général: Martha Rojas-Urrego
Activités: 

La Convention engage les Parties Contractantes à inscrire la conservation des zones humides dans leurs plans nationaux d’aménagement du territoire. Les Parties doivent, dans la mesure du possible, encourager “l’utilisation rationnelle des zones humides de leur territoire”. Les “Lignes directrices sur l’utilisation rationnelle” de la Convention appellent les Parties Contractantes à:

  • adopter des politiques nationales pour les zones humides, ce qui comprend une évaluation de la législation et des dispositions institutionnelles existantes;

  • élaborer des programmes d’inventaires des zones humides, de surveillance, de recherche, de formation, d’éducation et de sensibilisation;
  • prendre des mesures dans des sites particuliers, y compris l’élaboration de plans d’aménagement intégrés couvrant tous les aspects des zones humides.
Coopération: 

BirdLife International, l’Union mondiale pour la nature (UICN), Wetlands Inter- national, le Fonds mondial pour la nature et l’Institut international de gestion des ressources en eau, le "Wildfowl & Wetlands Trust" sont les “organisations internationales partenaires” de la Convention. Le Secrétarat travaille aussi avec d’autres ONG internationales et nationales et a conclu des accords officiels de coopération avec la plupart des conventions environnementales mondiales.

Publications: 

Les Manuels Ramsar (lignes directrices sur l’utilisation rationnelle des zones humides, etc.); le Manuel de la Convention de Ramsar; Wetlands, Biodiversity and the Ramsar Convention (1997); Evaluation économique des zones humides (1997); Towards the Wise Use of Wetlands (1993); etc.

Mots-clés: 
santé
désertification
agriculture & pêche
zones protégées
faune sauvage
droit
utilisation de la terre
eau douce
sensibilisation du public
conservation
SIG & télédetection
pauvreté
zones humides
biodiversité
tourisme durable